Chirurgie épaule

Chirurgie épaule 2017-12-03T01:37:04+00:00
chirurgie de l'épaule

La pathologie de l’épaule, et sa prise en charge thérapeutique, est en constante augmentation et développement, touchant préférentiellement soit le sujet jeune et sportif (sport de lancer) soit après 60 ans par surmenage physique et professionnel.

La chirurgie de l’épaule est une chirurgie relativement récente comparativement à celles des autres articulations (genou, hanche, pied). D’abord, certes en augmentation, elle reste moins fréquente en terme de consultation : ce n’est pas une articulation « portante » (comme celles du membre inférieur) donc moins sollicitée au quotidien. Il s’agit d’une articulation « suspendue » qui permet des gestes de grandes amplitudes (quasiment sur 360°) et de lancer, d’où une pathologie très spécifique survenant lors de mécanismes lésionnels précis.

Elle avait la réputation d’une chirurgie complexe avec des suites longues et sensibles.

L’apport de l’arthroscopie (chirurgie par caméra) a permis de transformer ces suites, de mieux comprendre la cinématique de l’articulation, d’établir des diagnostics ultra-précis et ainsi de multiplier les gestes de réparation désormais sans équivalences. Ainsi, actuellement quasiment toute la pathologie de l’épaule peut être traitée par caméra, et seules les prothèses nécessitent encore un abord direct systématique et certaines instabilités en cas de sport à haut niveau et/ou à risque (judo, rugby, boxe…)

Les différentes pathologies traitées au sein de l’Institut sont :

  • Les ruptures de la coiffe des rotateurs.

  • Les tendinites de la coiffe.

  • Les classifications tendineuses.

  • Les conflits articulaires (conflit sous acromial).

  • Les arthropathies acromio-claviculaires.

  • Les pathologies du biceps (instabilité, synovite, SLAP)

  • L’instabilité et luxation de l’épaule.

  • Les compressions nerveuses.

  • L’arthrose de l’épaule.

  • Les fractures (humérus, omoplate, clavicule).

  • Les disjonctions acromio-claviculaires.

Les suites opératoires sont parfaitement connues et maîtrisées, en terme de risque, durée de rééducation, arrêt de travail, délai de reprise des activités sportives et qualité de résultats, pour être toutes clairement expliquées au patient en pré-opératoire. Le patient est au centre de toute notre attention pour essayer d’obtenir sa satisfaction et lui faire bénéficier des dernières avancées thérapeutiques.

Articles sur la chirurgie de l’épaule