Dans le cadre de la restructuration de l’accueil des urgences traumatologiques à l’Institut, une unité d’accueil des urgences de la Main verra le jour à partir du mois de septembre 2012. La main est souvent traumatisée dans le cadre des activités domestiques, de bricolage, de jardinage, ou sur le lieu de travail. Le sport est aussi la cause de lésions plus spécifiques à la main et au poignet. La liste est longue des structures pouvant être atteintes (peau, os, tendons, nerfs, artères…), et leur traitement peut nécessiter des soins urgents. Le spécialiste en Chirurgie de la Main de l’Institut, est le Dr Bruno Lussiez (Membre de la Société Française de chirurgie de la Main), diplômé en Microchirurgie vasculo-nerveuse.

Principales lésions de la main

Certaines lésions sont spécifiques à la main et doivent être connues car elles nécessitent un traitement spécialisé urgent :

urgences-main

Les écrasements

de la dernière phalange du doigt chez l’enfant, par une porte ou une portière . Cette lésion est à l’origine :

  • d’un hématome sous l’ongle, qui doit être évacué, et/ ou d’un décollement de l’ongle, qui doit lui aussi être repositionné, avec anesthésie locale,

  • d’une atteinte du cartilage de croissance de la phalange qui doit être réduite sous anesthésie après radiographie du doigt.

ATTENTION AUX CLAQUEMENTS DE PORTE ET AUX DOIGTS DES ENFANTS.

Les arrachements du doigt par bague

Ils surviennent le plus souvent sur l’annulaire (alliance), et plus récemment sur le pouce porteur d’une bague. Cette lésion peut survenir en pratique professionnelle, sportive, ou de loisir.

La bague est accrochée sur un grillage, une pointe, un hayon de camion et la traction sur le doigt coincé provoque des lésions des nerfs, des artères, de la peau, voire une avulsion totale du doigt.

ENLEVEZ TOUJOURS VOS BAGUES PENDANT LE SPORT, LE TRAVAIL, LE BRICOLAGE, OU PORTEZ DES GANTS.

L’entorse grave du pouce

Accident fréquent lors la pratique du ski, du snow-board, ou certains sports de ballon, il s’agit d’une déchirure complète des ligaments internes de l’articulation métacarpo-phalangienne du pouce lors d’une chute ou d’un traumatisme  de torsion brutale. Cette lésion nécessite une radio et une échographie du pouce. Le traitement est la plupart du temps chirurgical (suture ligamentaire et immobilisation) pour éviter douleurs, instabilité et diminution de la pince entre pouce et doigts longs.

PROTECTIONS PAR ATTELLES OU STRAPPING ET POUCES HORS DRAGONNE (OU DRAGONNE ÉJECTABLE).

L’arrachement du tendon extenseur distal du doigt (Doigt en maillet).

Le plus souvent en faisant son lit, on ressent un claquement et l’extrémité du doigt ne peut plus se relever. Une radio est nécessaire pour vérifier l’absence de fracture. Le traitement est réalisé par attelle d’extension du doigt ou réparation chirurgicale si l’arrachement est complet.

L’arrachement du tendon fléchisseur du doigt (Rugby-Finger)

Il se rencontre essentiellement en pratique sportive (rugby, judo..). Le doigt (habituellement l’annulaire), qui tient le maillot ou le kimono, est tiré fortement en arrière, ce qui arrache l’insertion du tendon sur la dernière phalange. Il s’agit d’une véritable urgence chirurgicale.

Les morsures par animal

Les morsures de chats sont à l’origine de 65% d’infections, et entre 7 et 17% des patients qui consultent pour une morsure vont développer une infection à Pasteurella. Attention aux plaies ponctiformes qui paraissent inoffensives. Toutes les plaies par morsure doivent être  explorées, parées et les lésions réparées sous anesthésie. Une antibiothérapie adaptée sera démarrée en urgence.

NE  LAISSEZ PAS UN ANIMAL DOMESTIQUE SEUL AVEC UN ENFANT.
Fiche infos

Dr Bruno LUSSIEZ

Chirurgien orthopédiste
Fiche infos