osteochondroses

Les ostéochondroses sont des atteintes du cartilage de croissance chez l'enfant et l'adolescent. Cette pathologie peut affecter diverses parties du squelette et entraîner des douleurs et des limitations fonctionnelles.

Les ostéochondroses, qu’est-ce que c’est ?

Les ostéochondroses sont un groupe de maladies affectant l’os en croissance et plus précisément le cartilage de conjugaison (cartilage de croissance). Elles sont souvent observées chez les enfants et les adolescents en raison des changements rapides dans le squelette en lien avec une sollicitation excessive.

Symptômes d’une ostéochondrose

La douleur est un symptôme majeur et le premier signe d’appel. Elle est majorée par l’activité sportive et calmée par le repos. Elle est localisée de manière précise par l’enfant et le plus souvent modérée, d’horaire mécanique. La douleur peut apparaitre après ou pendant une activité sportive. Il peut exister des signes inflammatoires comme une tuméfaction (gonflement).

Diagnostic de l’ostéochondrose

Le diagnostic se fait essentiellement pendant l’interrogatoire de l’enfant en s’intéressant aux différents sports pratiqués et aux douleurs décrites. Le diagnostic est avant tout clinique.

La prescription d’examen complémentaire (Radio, IRM, etc…) permet d’éliminer une cause secondaire si d’autres symptômes sont associés.

Localisation des ostéochondroses

Traitement de l’ostéochondrose

Il repose sur 5 axes :

  • Un traitement symptomatique pour diminuer les douleurs (médicaments, semelle orthopédique),

  • La prescription de kinésithérapie afin d’effectuer un travail d’étirement, d’assouplissement et antalgique sur la zone douloureuse,

  • Un repos sportif relatif d’une durée pouvant aller de quelques jours à plusieurs semaines selon l’évolution,

  • Une décharge peut être proposée lorsque les douleurs sont trop importantes avec l’aide de béquille,

  • Une immobilisation plâtrée peut être envisagée selon l’évolution et les douleurs.

Comment prévenir une ostéochondrose ?

Il est important de s’intéresser à la pratique sportive de l’enfant. En effet, pour chaque activité sportive pratiquée, il est important d’évaluer le nombre d’heures de pratique par semaine. Chaque sport entraine des contraintes différentes et l’utilisation d’un chaussage adapté est primordial.

L’éducation de l’enfant et l’adolescent à une bonne hygiène de vie permet de diminuer le risque de lésions. En effet, une bonne hydratation, une alimentation équilibrée et une bonne qualité de sommeil sont des axes essentiels à la croissance du jeune sportif.

La pratique de l’activité sportive, diversifiée, est à encourager chez les plus jeunes tout en respectant des périodes de repos.

Des règles simples ont été définies par l’association nationale américaine des entraineurs sportifs (NATA National Athletic Trainers Association) :

  • La durée totale hebdomadaire de la pratique en club ne doit pas excéder, en nombre d’heures, l’âge de l’enfant (ex : pas plus de 9h chez un enfant de 9 ans),

  • La pratique en club ne doit pas excéder 8 mois sur l’année,

  • Un repos relatif de 2 jours par semaine doit être respecté,

  • Encourager la pratique de sports variés et retarder la spécialisation dans une activité unique,

  • Des périodes de repos doivent être aménagées à la fin de chaque saison.

Fiche infos

Dr Maxime FELLER

Médecin
Fiche infos