arthrose-post-traumatique

L’arthrose ne touche pas uniquement la personne âgée. L’arthrose désigne l’usure du cartilage articulaire. Cette usure est le plus souvent liée à la sur-utilisation de l’articulation sur le long terme, sur un fond de prédisposition familiale et touche en particulier : hanches, genoux, vertèbres lombaires, gros orteil (hallux) et pouce (articulation trapézo-métacarpienne). Une autre cause d’arthrose peut toucher toutes les articulations du corps : l’arthrose post-traumatique.

L’usure du cartilage est d’évolution rapide lorsque l’articulation a été victime d’un traumatisme (entorse grave, luxation, fracture,…). Elle peut donc survenir chez le sujet jeune, actif, dans les décennies suivant le traumatisme. L’arthrose est source de douleurs mécaniques, c’est-à-dire, lors des mouvements et peut être source d’un arrêt sportif, d’un arrêt de travail voire de reconversion professionnelle. L’arthrose ne survient heureusement pas après tous les traumatismes. Lorsque le cartilage est atteint (fracture passant par l’articulation) ou si la mécanique de l’articulation est modifiée (luxation récidivante, entorse grave) : le risque existe.

Pour éviter l’apparition de l’arthrose ou ralentir son évolution, le traitement de la lésion est nécessaire. Chirurgicale ou non, le traitement sera confié au chirurgien spécialiste.

Au stade débutant de l’arthrose, le traitement est symptomatique : repos, antalgiques, orthèses, infiltration (corticoïdes, visco-supplémentation et chondroprotecteurs). Quand les douleurs sont importantes et que le stade radiologique est débutant, un traitement chirurgical peut être proposé : le nettoyage articulaire (synovectomie) et peut souvent être réalisé sous arthroscopie. Lorsque la mécanique de l’articulation est modifiée, il est nécessaire de la corriger pour ralentir l’évolution de l’arthrose : ostéotomie de correction, ligamentoplastie, cure de pseudarthrose pour faire consolider une fracture ancienne… Au stade d’arthrose avérée, le traitement chirurgical est plus radical. Il est possible de remplacer l’articulation par une prothèse (arthroplastie) ou de faire fusionner l’articulation (arthrodèse).

Article

A l’occasion de la journée mondiale de l’arthrose, le Docteur MATTER-PARRAT a été interviewée pour La Gazette de Monaco.

Lire cet article
Fiche infos

Dr Valérie MATTER-PARRAT

Chirurgien orthopédiste
main - poignet
Fiche infos