Foot US et rupture du LCA

superbowl-LII

Superbowl 2018

Les Philadelphia Eagles ont remporté le 52ème Super Bowl face aux New England Patriots (41-33) pour la première fois de leur histoire.
Agé de 40 ans, Tom Brady, le légendaire quarterback américain n’a pas réussi à renverser la vapeur. Les Eagles l’emportent finalement contre les archi-favoris Patriots au terme d’un match épique.

L’occasion de faire le point sur les lésions ligamentaires liées à la pratique de ce sport grâce à une étude américaine publiée en 2014.

(Performance and Return-to-Sport After ACL Reconstruction in NFL Quarterbacks : Orthopedics. 2014;37(8):e728-e734) : Brandon J. Erickson

La rupture du ligament croisé antérieur (LCA) est une blessure importante chez les quarterbacks de la National Football League (NFL). Le but de cette étude était de déterminer le taux de retour au sport chez les quarterbacks de la NFL suivant la reconstruction du LCA, la performance après retour au sport et la différence de de performance entre les joueurs ayant subi une reconstruction du LCA et des joueurs témoins. Treize joueurs (14 genoux) ont subi une reconstruction du LCA dans la NFL. Les contrôles appariés ont été sélectionnés à partir de la NFL au cours de la même période pour comparer et analyser l’âge, l’indice de masse corporelle (IMC), la position, la performance et l’expérience NFL.

Douze joueurs (13 genoux, 92%) ont été en mesure de retourner jouer dans la NFL. L’âge moyen des joueurs était de 27,2 ± 2,39 ans. La durée moyenne de carrière dans la NFL à la suite de la reconstruction du LCA était de 4,85 ± 2,7 ans. Seulement 1 joueur a eu besoin d’une révision de la reconstruction du LCA.
La performance des joueurs opérés n’était pas significativement différente de la performance pré-blessure.
Il n’y avait pas non plus de différence de performance significative entre les joueurs opérés et les joueurs témoins à la suite de la reconstruction du LCA.

En conclusion, la reconstruction du LCA permet un taux élevé de retour au sport dans la NFL. La performance dans le jeu après la reconstruction du LCA n’est pas significativement différente de celle avant blessure.

Fiche infos

Dr Thomas d'OLLONNE

Chirurgien orthopédiste
Fiche infos
2018-02-09T00:34:31+00:00 6 février 2018|