Foot US et instabilité d’épaule

foot-us-instabilite-epaule
foot-us-instabilite-epaule
scanner en 3 dimensions d’une butée d’épaule
(vue de profil et de face)

Kelechi R. Okoroha, et ses collègues ont étudié 83 joueurs de NFL ayant subi un accident d’instabilité d’épaule au cours d’une même saison. Ils ont recueilli le nombre de retour au jeu, le nombre de joueur opérés, le délai de retour au jeu, les instabilités récurrentes, les saisons et les matchs joués après la blessure.

“High rate of return to play found among NFL players
after treatment for shoulder instability”

Okoroha KR, et al. J Shoulder Elbow Surg. 2018;doi:10.1016/j.jse.2017.07.027.

Ils ont aussi comparé les joueurs qui ont subi une réparation opératoire aux joueurs qui ont eu un traitement non-opératoire.

Les résultats ont montré que 92% des joueurs de la NFL qui ont subi une subluxation de l’épaule ou une luxation et n’ont pas subi de réparation chirurgicale sont retournés au jeu dans la même saison régulière de la NFL à une médiane de 0 semaine et 3 semaines respectivement. Les chercheurs ont constaté un retour médian au jeu de 39,3 semaines chez les joueurs ayant subi une chirurgie réparatrice.

Un événement récurrent d’instabilité est survenu chez 47% des joueurs. Les chercheurs ont noté un taux de récidive plus faible et un intervalle plus long entre un incident d’instabilité récurrente chez les joueurs qui ont subi une chirurgie réparatrice et qui ont pu retourner jouer.

En conclusion il existe un taux élevé de retour au sport après un événement d’instabilité de l’épaule chez les joueurs de la NFL. Les joueurs présentant des subluxations retournent  plus rapidement sur le terrain, mais sont plus susceptibles de connaître une instabilité récurrente que ceux qui ont des luxations de l’épaule. La stabilisation chirurgicale de l’épaule après un événement d’instabilité diminue les chances d’un deuxième événement d’instabilité et offre à un joueur un plus grand intervalle entre la blessure initiale et un événement récurrent.

Dans ce contexte de sport de contact, chez des compétiteurs, jeunes, le meilleur résultat sera obtenu par une intervention associant une retension ligamentaire et une butée osseuse. L’avènement de la vidéochirurgie rend cette association possible sous le nom de « Latarjet sous arthroscopie ».

Fiche infos

Dr Thomas d'OLLONNE

Chirurgien orthopédiste
Fiche infos
2018-02-10T19:06:33+00:0010 février 2018|