Chirurgie des déformations neurologiques du pied

Chirurgie des déformations neurologiques du pied

Conférence Médicale du mercredi 21 novembre 2018

Il existe 2 grands cadres d’atteintes neurologiques du pied : le pied neurologique central et le pied neurologique périphérique.

Le pied neurologique dit « central » peut se voir après lésions cérébrales et/ou de la moëlle épinière. Les principales étiologies sont les traumatismes crâniens sévères, l’accident vasculaire cérébral, la sclérose en plaque, les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, et les anoxies cérébrales. Il existe dans ce cas une déformation neurologique du pied évolutive, avec une anomalie globale de la commande neurologique. La prise en charge est résolument multi disciplinaire, médico chirurgicale. Le traitement chirurgical vise à améliorer le quotidien de ces patients avec des objectifs clairement exprimés au patient et à sa famille (mise au fauteuil, verticalisation, marche avec aides techniques le plus souvent). L’objectif étant d’obtenir un pied plantigrade stable.

Le pied neurologique dit « périphérique » peut se voir après lésion chronique des racines nerveuses ou des atteintes nerveuses plus périphériques. Ces lésions peuvent être post traumatiques, ou suite à des compressions nerveuses comme dans les atteintes rachidiennes chroniques (séquelles de sciatique paralysante par exemple). Dans ce cas il s’agit d’attendre que le déficit neurologique soit fixé pour intervenir et proposer une pris en charge médico chirurgical palliative. L’atteinte la plus fréquente correspond au pied tombant avec une faiblesse voire une perte totale des releveurs du pied. Le traitement chirurgical permettra si possible de restaurer un équilibre musculaire autour du pied (transferts tendineux par exemple), en conservant un pied plantigrade stable.

2018-12-06T11:35:10+00:0024 octobre 2018|