Tennis Masters de Monte-Carlo : un service médical à la pointe de l’innovation

Dr Patrick Coudert
Dr Patrick Coudert

Le Docteur Patrick Coudert fêtera en avril 2017 ses 30 ans à la tête du service médical du Monte-Carlo Rolex Masters (1987-2017).

Spécialiste en Médecine Physique, Médecine et traumatologie du Sport et Spécialiste en échographie ostéo-articulaire, il dirige le service médical du Tournoi de Monte-Carlo avec une idée constante qui est d’offrir aux meilleurs joueurs de tennis du monde l’excellence en matière d’innovation thérapeutique.

Son équipe s’est étoffée au fil du temps et il est actuellement entouré par 3 médecins, le Dr Philippe Kuentz, médecin de l’ASM Football Club et les Dr Philippe Afriat et Michael Benchortane, médecin de l’ASM Basket, 3 masseurs kinésithérapeutes et 1 podologue.

Il a été pionnier vis-à-vis des services médicaux de l’ATP, en installant l’échographie au cœur d’un Tournoi de Tennis International.

En effet, l’utilisation de l’échographie comme outil diagnostique, mais aussi comme outil thérapeutique (infiltrations sous contrôle échographique) a été instaurée dans le début des années 90 au sein du tournoi de Monte-Carlo et repris depuis par la plupart des grands tournois.

La particularité de Monte-Carlo dans ce domaine est de disposer de médecins du sport tous diplômés d’échographie et expérimentés en traumatologie du sport.

D’autres traitements innovants sont également très appréciés des joueurs pour leur efficacité :

Le Traitement par Ondes de Choc

Il existe 2 types d’ondes de choc actuellement utilisées dans le monde :

Les ondes de choc radiales

ondes-de-choc

Les ondes de choc radiales qui sont des percussions pneumatiques (utilisées dans certains cas de tendinites, mais assez douloureuses et dont l’efficacité n’est pas encore scientifiquement prouvée).

Les ondes de choc focales

piezo-waveLes ondes de choc focales (FSWT) proches des techniques d’ultrasons qui sont utilisées pour « détruire » les calcifications (rein, vésicule, tendons…).

L’équipe médicale dispose désormais d’appareils performants en termes d’ondes de choc focales dont l’efficacité et la maniabilité s’est améliorée au fil de temps et dont l’efficacité a fait ses preuves sur de nombreuses pathologies.

Ces appareils sont utilisés pour les tendinites en général et en particulier pour les tendinites calcifiantes. Ils peuvent être aussi efficaces dans les fractures de stress, périostites et autres pathologies osseuses. En rhumatologie, on les utilise également pour certaines pathologies d’épaule (capsulite, calcifications…), pour des œdèmes osseux (ostéonécrose, fracture de fatigue..) ou certaines arthroses en poussée inflammatoires.

Mésothérapie Réflexe

mesotherapie-reflexeLa mésothérapie est une technique découverte en France il y a une trentaine d’années. Cette technique est particulièrement utilisée en médecine du sport et en rhumatologie en raison de son innocuité et de sa très bonne efficacité. Elle consiste à déposer, sur des points particuliers de la douleur, sous la peau, une goutte d’un « cocktail médicamenteux » choisi par le médecin et adapté à la pathologie (à l’aide d’une aiguille très fine).

Il n’y a pas de cortisone (anti-inflammatoires, décontractants, anesthésique local…).

Il n’y a aucun effet secondaire néfaste car une quantité infime de produit passe dans la circulation générale.

Ce n’est pas une infiltration car l’injection est superficielle et loin de l’articulation. Cette technique n’est pas douloureuse. Elle est très utile pour toutes les douleurs du sportif mais aussi pour toute douleur rhumatologique.

La mésothérapie réflexe est une technique qui combine la mésothérapie classique et l’acupuncture. En utilisant les points réflexes connus en acupuncture on combine les effets de l’aiguille et l’injection de produits médicamenteux locaux pour une efficacité potentialisée souvent surprenante.

Autres traitements

CryothérapieD’autres techniques appréciées par les joueurs de l’ATP ont été mises en place à Monte-Carlo et reprises par les grands tournois : la cryothérapie (traitement le froid) qui permet d’accélérer la récupération post compétition (cryothérapie locale par Game ready, et cryothérapie corps entier en partenariat avec les Thermes Marins de Monte-Carlo), la stimulation vasculaire, la Técarthérapie ou la fabrication de semelles orthopédiques sur place pendant le Tournoi.

Certaines médecines dites « douces » comme l’Homéopathie, la Micronutrition ou l’Ostéopathie peuvent améliorer la prise en charge de certaines pathologies en médecine du sport ou en rhumatologie notamment en raison de leur absence d’effets secondaires.

La ré-harmonisation douce des articulations (ostéopathie) permet de redonner de l’amplitude à certains mouvements et de diminuer les douleurs dues aux tensions du système musculaire et articulaire.

Tout le monde ne supporte pas forcément bien les anti-inflammatoires, et il faut pouvoir proposer d’autres alternatives à ces patients en utilisant une médecine complémentaire parfois très efficace.

Cette diversité de propositions thérapeutiques, associée à une stabilité et une solidarité de l’équipe médicale est désormais bien connue des joueurs et est récompensée régulièrement par des Awards décernés par l’ATP, plaçant le service médical du Monte-Carlo Rolex Masters régulièrement dans le classement des 5 meilleurs services médicaux des tournois du circuit de l’ATP World Tour.

Avec la qualité de l’infrastructure et de l’organisation du Tournoi de Monaco, l’ensemble de ces éléments contribue fortement à l’attractivité du tournoi vis-à-vis des joueurs, ce qui permet chaque année d’avoir à Monaco un plateau exceptionnel parmi les meilleurs joueurs du monde en simple et en double.

Fiche infos

Dr Patrick COUDERT

Médecin du Sport
Fiche infos
2017-12-09T12:01:32+00:00